Forum RPG [+18 ans]
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Marcheline Alyss Emily ♔

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Marcheline A. Emily

Etudiante •
3ème année


Marcheline A. Emily
❊ Votre age : 21
❊ Messages : 13
❊ Inscrit le : 12/01/2013
❊ Messages RP : 1
❊ Localisation : dans les étoiles...


Les infos du perso
❊ Statut RP: √ Prêt pour un nouveau sujet !
❊ Vos relations:

Marcheline Alyss Emily ♔ Empty
MessageSujet: Marcheline Alyss Emily ♔ Marcheline Alyss Emily ♔ Icon_minitimeSam 12 Jan - 22:49

Emily Marcheline, Alyss

"don't be affraid to dream a little bigger"


Age : 17 ANS. J'ai même pas l'autorisation d'acheter de l'alcool, tu vois.
Surnom : MARCHIE ou LINE. Mais avoue quand même que Marcheline, ça craint comme prénom, alors appelle moi plutôt LILY ou EMILY.
Nationalité : NÉO-ZÉLANDAISE. Eh ouais, ça arrache, hein, dis comme ça ? J'vous jure que ça n'a rien d'exceptionnel.
Groupe : PENSIONNAIRE ♀. Au début, la pension, ça paraissait pas terrible. En fait, c'est pas trop mal.
Études : 3EME ANNÉE, BIOLOGIE. Ouais, les sciences, je pense que c'est ce que je préfère. J'aimerais bien devenir médecin, ou chercheuse.
Signe particulier : Je déteste mon prénom. Et je dessine en cours, mais ça m'aide à me concentrer.

Mon Caractère

T'as trop d'imagination, Lily.

Un peu étrange. Voilà, c'est ce qu'il y a à dire à propos de Marcheline. Alors, déjà, ne l'appelez jamais Marcheline. Elle a simplement horreur de ce prénom, et se fait appeler par son nom de famille, à savoir Emily. Et même si vous êtes curieux, n'allez pas vous risquer à l'appeler par son prénom. Sincèrement.

Elle rêve trop. C'est ce que tout le monde dit à propos d'Emily. Ses professeurs. Ses amis. Ses camarades de classe. Elle rêve tout le temps, tout le temps, tout le temps. Même quand elle pose des questions, elle se "déconnecte" au fil des explications, et pourrait vous demander de réexpliquer. En même temps, on ne peut pas vraiment lui en vouloir, ce n'est pas de sa faute. Parce que oui, Marcheline est atteinte d'un trouble du déficit de l'attention, qui fait qu'elle a du mal à se concentrer plusieurs minutes sur la même chose. Enfin, elle prend des médicaments pour régler ça. Donc, elle est rêveuse, et elle aime inventer des histoires, des personnages, et pleins de choses délirantes. Elle passe d'ailleurs tout son temps à dessiner, en cours, mais ça l'aide à se concentrer.

Autrement, elle dégage une sérénité incroyable. Elle semble toujours calme, qu'importe la situation, et sait faire preuve d'un sang-froid à toute épreuve. Elle prend le temps d'analyser les problèmes, et peut les résoudre sans paniquer. C'est une qualité, même si elle semble parfois totalement déconnectée. Emily est toujours calme, elle a des passe-temps calmes, comme la lecture, l'écriture ou le dessin. La bibliothèque est d'ailleurs son lieu de vie, à peu de choses près. Sinon, elle n'est pas très courageuse, et ne fait jamais les choses sans un plan A et un plan B, ainsi qu'une échappatoire.

Niveau scolaire, Marcheline s'en sort. Elle est très douée dans les matières scientifiques, et la biologie est, selon elle, sa "raison de vivre". Elle excelle donc dans ce domaine, et pourra rejoindre une fac de médecine sans problème. Sa moyenne générale avoisine les dix-huit, à vrai dire. Mais elle travaille dur pour en arriver à ce résultat, et elle sort peu. Tête de classe, assez discrète, elle se fait peu remarquer et ne sait pas vraiment se lâcher.

Bien qu'elle soit discrète, Emily n'est pas timide, et elle va facilement vers les autres. Un joli sourire, une voix posée et amicale, elle est appréciée et se fait facilement des amis. Elle parle beaucoup d'elle, cependant elle laisse toujours planer un point d'interrogation à son sujet, notamment sur son enfance en Nouvelle-Zélande. Elle en dit assez pour qu'on ne lui pose pas de question, mais elle ne révèlerait jamais ses sordides petits secrets. A part peut-être à une personne à laquelle elle serait réellement liée, mais il n'y a personne dans ce cas pour le moment.

Pour finir, elle parle japonais avec un fort accent anglais, alors bien qu'elle sache parfaitement écrire et lire le japonais, elle préfère parler anglais quand elle le peut, parce qu'elle a plutôt honte de sa manière de parler...

Mon Physique

T'as de beaux yeux tu sais...

Parce que c'est certainement la première chose que l'on remarque chez Marcheline. Elle lève la tête du livre qu'elle lisait à la cafétéria du pensionnat. Elle cherche quelqu'un du regard et croise le votre. Vous restez sans voix devant ses prunelles couleur violette, sublimes améthystes qui brillent d'un éclat étrange de curiosité. Son regard à tout pour envoûter quiconque croise ses si beaux iris. Et ce regard ! mystérieux, vif ; un regard incroyable. Ses deux sublimes orbes font penser à deux feu-follets, brillants dans les abysses. Et son visage, un visage d'ange. Emily continue à scruter autour d'elle, certainement à la recherche d'une amie. Elle a une expression relativement neutre, presque sereine. Que dire ? Ses traits fins font d'elle une charmante jeune femme, mais ses pommettes rosées et son petit nez en trompette lui donne un air encore enfantin. Une bien belle princesse.

Quand à sa chevelure, cascade de fils cuivrés chutant du sommet de son crâne au creux de ses reins, elle est parfaitement lisse. Doux, soyeux, ses cheveux donnent envie de les caresser. Mais garde à vous, seule Marcheline possède ce droit ! Cette chevelure, elle l'aime plus que la moyenne ne le stipule. Elle aime les toucher, les coiffer, les caresser... C'est son trésor. Elle se penche à nouveau sur son livre, et replace derrière son oreille une mèche couleur caramel. Un rayon de soleil filtre par la fenêtre, et sa chevelure caramel se teint de reflets flamboyants, comme des flammes. Car cette belle cascade se teint d'une teinte rousse lorsque le soleil est au rendez-vous.

Outre ses fils cuivrés et ses orbes améthyste, Lily n'est pas réellement exceptionnelle. Sa peau diaphane est absolument pâle comme la neige. Délicieusement blafarde, presque translucide, cette peau lui donne un air de petite chose fragile. Quand à sa carrure, elle est celle d'une allumette. Des bras et des jambes terriblement fines, et des formes peu marquées. Une poitrine dans la moyenne, une taille fine... Emily n'est pas à proprement parler une "bombe", mais elle a un charme certain. Et selon elle, mieux vaut ça plutôt que le contraire. Elle se compare souvent à une fleur, parce que selon elle « Une fleur, c'est rien qu'une tige avec un truc de couleur dessus. Comme moi. »

Mon Histoire

Elle poussa un long soupir, un de ces soupirs à vous fendre l’âme, un de ces soupirs de désespoir… Elle était à la fenêtre de sa chambre, et elle regardait les étoiles qui étincelaient comme des diamants dans le ciel nocturne. Vous voulez savoir qui est-elle ? Bien, elle c’est Marcheline. Marcheline Emily. Des éclats de voix lui parvenaient depuis le salon, et elle saisissait parfois quelques bribes de la conversation entre ses parents. Ils se disputaient encore, comme chaque nuit. M. et Mme. Emily criaient leur rancœur uniquement lorsque leur fille était couchée, pensants que comme ça, elle n’entendrait rien et ne se douterait de rien. Se douter de quoi ? De la procédure de divorce qu’ils avaient entamé. Bien évidemment, à quatorze ans, leur fille avait bien comprit depuis plusieurs mois déjà que leur famille était désormais aussi fragile que du cristal ; et que son équilibre ne dépendait plus maintenant que d’un seul petit fil de soie, qui s’était rompu il y a maintenant deux semaines environ…

Elle se remémorait les évènements, quand son prénom se détacha de la conversation. Intriguée, elle posa un pied sur le sol, puis deux, puis elle traversa sa grande chambre sur la pointe des pieds, pour atteindre le couloir. Elle traversa rapidement ce dernier, ses petits pieds blancs marchants rapidement et silencieusement sur le sol froid, pour enfin atteindre les escaliers. D’ici, elle pouvait voir de la lumière venant du salon, et entendre la conversation qu’avaient ses tuteurs à son sujet.

« – C’est ta fille, prends un peu tes responsabilités et parles-lui, Annie !
Ma fille ?! C’est aussi la tienne, à ce que je sache !
De toutes façons, elle va aller passer quelques mois chez ta sœur qui vit au Japon ça te laissera du temps pour te décider de quoi lui dire.
Et je lui dis quoi, moi ?! J’envoie ma gosse pour plusieurs mois chez sa tante, et tu crois qu’elle ne va poser aucune question ? Elle n’a plus 8 ans ! Comment on lui explique ?!
Ce n’est pas ‘on’ mais ‘tu’, Angélique… »

M. Emily n’utilisait jamais le nom complet de sa femme, parce qu’elle préférait être appelée par son surnom. Son nom complet n’était jamais prononcé à la maison, et même si le couple ne s’entendait plus du tout, le surnom était resté. Parce que tout le monde l’appelle comme ça. Les voisins, les amis, et même les simples connaissances… Pour que le père de Lily prononce le nom complet de sa femme, il fallait qu’il atteigne un certain degré d’énervement, d’exaspération ; enfin vous avez compris. En gros, il y avait de l’eau dans le gaz, et la jeune fille de quatorze ans l’avait bien comprit. De ce fait, elle soupira et retourna dans sa chambre. De toute façon, c’était la même chose tous les soirs.
Une fois dans sa chambre, elle ferma sa porte d’un coup de pied rageur, avant de jurer parce qu’elle s’était fait mal. Pourquoi cette colère ? C’était plutôt de la frustration, à vrai dire… Frustrée parce que ses parents ne lui faisaient pas suffisamment confiance et ne la pensaient pas assez mûre pour comprendre leur séparation. Lily s’assit sur son lit et prit sa tête entre ses mains, se demandant comment elle allait faire pour vivre chez sa tante pendant plusieurs longs mois. Les raisons de ce tourment ? Ici, c’est l'a Nouvelle-Zélande, et sa tante vivait au Japon, et Marcheline se voyait mal vivre dans ce nouveau pays, avec son japonais incompréhensible ; et puis cette tata, elle ne l’avait rencontrée uniquement trois ou quatre fois pendant les vacances… Mais c’était la sœur de sa mère, alors bon…

N’arrivant pas à se calmer suffisamment pour s’endormir, Lily se leva de son lit et traversa sa chambre tout en enlevant sa chemise de nuit blanche sertie de rubans noirs, puis elle entra dans sa salle de bain, accrochant la tenue de nuit au porte-manteau fixé à la porte. Elle entra dans la douche, et alluma l’eau chaude, pensant qu’elle serait plus reposée ainsi. La demoiselle resta de longues et nombreuses minutes, l’eau chaude coulant sur sa peau blafarde, créant par ce fait de la buée sur le miroir. Elle sortit finalement de sa douche aussi frustrée que lorsqu’elle y était entrée… Marchie se plaça devant son miroir recouvert de buée de part l’eau chaude, et passa sa main dessus pour y entrevoir son visage. Elle n’était pas laide, au contraire, elle se trouvait plutôt jolie, avec ses cheveux cuivrés et ses yeux mauves… Il n’empêche que durant son enfance, elle avait été considérée comme une sorcière par les autres enfants qui peuplaient le village de campagne où elle était née. Chance pour elle, sa famille avait déménagée alors qu’elle avait une dizaine d’année pour s’installer dans la grande ville où elle vivait maintenant. D’ailleurs, nous n’avons pas parlé du métier de M. et Mme. Emily… Tous deux sont astronomes, je vous épargne donc l’histoire de leur rencontre. Depuis toujours, Marcheline a grandit en apprenant les constellations et les galaxies ; et elle semblait avoir un don pour cela. Sauf que ce qu’elle aime, elle, c’est la médecine. Ses parents veulent l’envoyer dans une grande école d'astrophysique aux Etats-Unis, Lily préfèrerai largement finir ses études dans une fac de médecine. Mais avec ses parents, la discussion était impossible.

Toujours ennuyée par l’idée de devoir tout quitter ici pour partir en direction du Japon, la demoiselle retourna dans son lit, en essayant de s’endormir. Mais sa nuit fut peuplée de cauchemar à propos du pays étranger où elle devra s’installer, de ses parents qui se séparent et l’oublie… Emily se réveilla en sueur, son lit défait, le cœur battant toujours à toute vitesse. Et si c’était un rêve prémonitoire ? Elle chassa cette idée saugrenue de sa tête, et se leva tranquillement, en essayant d’oublier ce qu’elle avait vu cette nuit. C’était les grandes vacances, donc elle avait tout son temps pour se préparer, Marcheline resta donc un moment dans la salle de bain, puis encore de longues minutes devant son armoire ; avant de descendre enfin dans la cuisine pour prendre son petit déjeuner. Ici, son père et sa mère étaient réunis, avec un petit sourire crispé sur le visage. Oh putain, Lily sentait déjà la mauvaise nouvelle.

« – Tu sais, chérie, avec ton père, on a pensé que tu pourrais aller passer quelques mois chez tata, juste le temps de…
D’achever la procédure de divorce ? la coupa la brune.
Hem, oui, enfin bref, Abby vient te chercher à la fin de la semaine, le temps de faire tes valises, tu prendras ensuite l’avion avec elle. »

Marcheline acquiesça et grogna un vague ‘Ok’ avant de remonter dans sa chambre. Une fois entrée dans celle-ci, elle se jeta sur son lit en insultant ses parents, et elle resta allongé sur celui-ci jusqu’au soir.

Les jours jusqu’au départ passèrent très vite. Lily mit deux jours pour préparer correctement ses quatre valises, et le chauffeur du taxi mit presque autant de temps pour réussir à les tasser dans son coffre, sous l’œil amusé de Marchie. Après un léger grognement en guise d’en revoir à ses parents – elle est rancunière – la brune monta dans sa voiture de sa tante, un visage qui montrait qu’elle n’était pas ‘heureuuuse’ de vivre maintenant avec sa tata, contrairement à ce que disait cette dernière. Le taxi déposa les deux femmes à l’aéroport, sans que la brune n’ait prononcé un mot de tout le trajet. Après toutes les formalités requises à l’aéroport, l’avion pu enfin décoller en direction du Japon, Abby et Léna à bord. Essayant de briser le long silence qui pesait entre les deux jeunes femme, la tante essaya plusieurs fois de proposer des bonbons à sa nièce, qui ne répondait pas.

« – Tu sais Marchie, il ne faut pas en vouloir à tes parents…
Mes tuteurs légaux, coupa sèchement la brune, mettant fin à la conversation en fixant ses écouteurs dans ses oreilles. »

En soupirant, sa tante se plongea dans son livre, et Marcheline sortit discrètement un album photo qu’elle avait glissé dans son sac. Sur la première photo, elle se voyait bébé, sa date de naissance était écrite en dessous. ’13 octobre 1996, Naissance de Marchie’.

« – Tu es née ici, en Nouvelle-Zélande, c’était un treize octobre orageux, lui racontait souvent sa mère, et ton père et moi étions tellement heureux quand tu as pu enfin sortir de mon ventre ! Les médecins ont été obligés de faire une césarienne, je ne sais plus vraiment pourquoi… Après t’être faite attendre, la sage-femme a enfin posé sur ma poitrine le plus beau bébé du monde… »

La photo suivante la représentait à trois ans, au milieu d’une multitude de jouets, de peluches, de poupées… C’est vrai que les photos montrent qu’elle était une petite gamine gâtée, chouchoutée, enfant unique qui avait ce qu’elle voulait. Lily se souvenait que son père avait dit ça, une fois, qu’elle était une pourrie-gâtée, mais qu’il s’était tut après un regard assassin de sa mère. Sur la photo suivante, Emily nota son œil au beurre noir et sa griffure sur la joue. C’est que c’est à cette âge là que les gamins de son ancienne ville avaient commencé à la lyncher, parce qu’elle était une sorcière à cause de ses yeux mauves. Oh, ce n’était pas la seule gosse avec une particularité, mais elle devait être la plus petite, la plus calme, la plus silencieuse ; donc c’est elle qui devint la tête de turc de tous les élèves. Tous les jours, tout le temps, Lily recevait des coups, se faisait insulter, et elle ne répliquait jamais face aux brimades de ses ‘camarades’… Le profil parfait d’une victime, en somme. La brune ne se souvient que trop bien de la manière dont cette histoire s’est terminée… Les lynchages ont duré trois ans, si ses souvenirs sont justes, et ils se sont terminés par le déménagement de la famille Emily. Marchie se souvient bien de la cause de ce déménagement.

Un garçon d’au moins deux têtes de plus qu’elle était venu l’attendre à la sortie de l’école, c’était très certainement le grande frère de l’un des élèves de sa classe.

« – Alors comme ça, y parait qu’t’es une sorcière ? T’sais ce qu’on leur fait aux sorcières ici ? »

Sur ces paroles, il attrapa la brune par les cheveux et la traina à l’écart. Il la jeta sur le sol et lui donna un coup de poing. Et un autre, et un autre, encore et encore. Jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse sous les coups de ce garçon. C’est ce qu’il fallait pour qu’elle comprenne, se justifiait-il auprès des enfants qui lui disaient qu’il en faisait trop. Lily à finit à l’hôpital, traumatisme crânien, puis le déménagement fut des plus rapides possible. Après cet incident, Marcheline se renferma complètement sur elle-même, restant enfermée dans sa chambre toute la journée, refusant de manger, de sortir, d’aller à l’école. Et que faisait-elle dans sa chambre ? Elle lisait. Lily oubliait ses problèmes en se plongeant dans des ouvrages divers et variés, sur n'importe quels sujets. Et puis elle écrivait, elle inventait un monde ou elle pouvait faire ce qu'elle voulait et être qui elle voulait.

Sur la photo suivante, elle et ses parents se trouvaient dans le jardin de leur maison, Lily était souriante, mais quelque chose avait changé. Ce quelque chose, elle seule pouvait le voir. C’était l’année où elle avait décidé qu’elle ne serait plus une tête de turc, plus une victime, plus celle que l’on montre du doigt et dont il ne faut pas s’approcher. C’était maintenant elle qui était à la tête de sa classe, celle que l’on admirait parce qu’elle était cool et qu’elle pouvait ignorer ou insulter les gens qu’elle voulait, sans qu’on ne lui dise quoi que ce soit, sans que personne ne réplique. Oui, Lily avait décidé que maintenant, ce serait elle qui serait crainte. Elle avait onze ans.

Puis quelques années après ça, elle devait avoir douze ans et demi, il commençait à y avoir de l’orage dans l’air entre son père et sa mère, et puis vous connaissez la suite. La brune sera les dents devant l’image d’elle avec ses parents, un sourire hypocrite fixé sur leurs visages. Cette photo était de cette année, elle se souvenait même du moment où elle avait été prise. Mais l’image de ses tuteurs aux sourires hypocrites qui mimait le bonheur lui donnait envie de vomir plus qu’autre chose.

La voix de l’hôtesse de l’air qui annonçait l’atterrissage à l’aéroport de Nagano ramena Marchie à la réalité, elle ferma son album et le rangea dans son sac, tout en attachant sa ceinture. C’est partit, la voilà dans un nouveau pays dont elle parle très vaguement la langue, ou elle ne connaissait personne, où elle vivra avec une femme qui était plus une inconnue que sa nouvelle tutrice pour ses quelques mois au Japon. Lily descendit de l’avion rapidement, et elle se dirigea presque en courant vers la salle où elle pourrait récupérer ses bagages. Après ce voyage, elle découvrit sa nouvelle maison, et commença à y installer ses affaires, avant de se faire arrêter par sa tante, qui lui tendit la brochure d'un pensionnat. Marcheline avait un peu râlé, mais elle avait accepté. Durant sa première année au Japon, elle eu un peu de mal en cours, pour pouvoir suivre, mais elle comprenait le japonais bien mieux qu’elle ne le parlait, donc vers la fin du second semestre, ses résultats étaient acceptables, suffisant pour passer en classe supérieure. Elle reconstruisait son avenir comme elle voulait, et elle décida de rester au Japon, même après que le divorce soit finalisé. Parce qu'elle est mieux là-bas.

Qui es-tu réellement ?


Pseudo : A.R.K. Ecstatic.
Age : 14 ans.
Comment tu as connu le forum ? : Via l'annuaire forumactif.
Que penses-tu du forum ? : L'image sur la bannière est un peu aplatie, c'est dommage. Sinon, les templates et les codes sont superbes !
Code du règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Nora Stevens

Fondatrice •
Directrice


Nora Stevens
❊ Votre age : 33
❊ Messages : 97
❊ Inscrit le : 24/11/2012
❊ Messages RP : 0
❊ Localisation : Okaya ♥


Les infos du perso
❊ Statut RP: √ Prêt pour un nouveau sujet !
❊ Vos relations:

Marcheline Alyss Emily ♔ Empty
MessageSujet: Re: Marcheline Alyss Emily ♔ Marcheline Alyss Emily ♔ Icon_minitimeMar 15 Jan - 16:24

Revenir en haut Aller en bas
http://okaya-university.bbactif.com

Marcheline Alyss Emily ♔

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Okaya University :: | Vos premiers pas | :: 《 Le Registre 》-