Forum RPG [+18 ans]
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Oswell Mac Castle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Oswell McCastle

Etudiant •
3ème année


Oswell McCastle
❊ Votre age : 23
❊ Messages : 18
❊ Inscrit le : 14/12/2012
❊ Messages RP : 9


Les infos du perso
❊ Statut RP: √ Prêt pour un nouveau sujet !
❊ Vos relations:

Oswell Mac Castle Empty
MessageSujet: Oswell Mac Castle Oswell Mac Castle Icon_minitimeDim 16 Déc - 19:34

Mac Castle Oswell Lewis

" There's a fine line between insanity and genius. "


Age : 17 ans
Surnom : Aucun
Nationalité : Britannique (Ecossaise)
Groupe : Elève
Études/Profession : 3e année
Signe particulier : Une certaine tendance à fixer les gens, ou du moins les observer avec attention. C'est assez perturbant. Une sorte de cicatrice sous l'œil droit, également.

Mon Caractère

La première chose qui frappe, chez Oswell, c'est certainement son caractère observateur et analytique. Ou plutôt non, la manière dont il vous observe et semble vous analyser. Attentif et vif d'esprit, il capte tout ce qui se passe autour de lui, et si ses yeux sombres semblent gober tout ce qui tombe sous leur regard, ils sont en revanche insondables. Cette ambiguïté, Oswell en a bien conscience, et il en joue, exerçant son esprit critique et un brin sarcastique sur tout ce qui se présente à lui. Relativement flegmatique quand on le provoque, il aime en revanche titiller les cordes sensibles des gens pour les amener à réagir. Ce qui est devenu chez lui une habitude n'est pas sans lui attirer de l'antipathie ou de la méfiance, mais il semble qu'il n'en ait cure.

Il a, d'une manière générale, plus de considération pour la gente féminine qu'il trouve plus mature, plus raffinée et moins guidée par des instincts primaires. Son éducation à la sauce britannique lui a d'ailleurs inculqué les bonnes manières du gentleman galant et serviable. Enfin, si on peut dire ça comme ça... Oswell est loin de paraître particulièrement affable, peut-être à cause de sa mine soucieuse ou de son regard un peu trop insistant. Il est en revanche poli, calme et discret et on aurait du mal à trouver un point précis à critiquer sur ses manières : elles sont impeccables, et seule plane sur elles une sorte d'ombre désagréable qu'il est pourtant impossible de blâmer. Car on pourrait trouver Oswell froid et distant ; mais ce serait ignorer alors qu'il engage facilement et surtout sans réticence une conversation. On pourrait le dire renfermé ; mais c'est tout à fait faux, puisqu'au contraire il porte une attention extrême aux faits et dires de chacun. Ce qui vous donne peut-être ces impressions, c'est certainement le fait agaçant que le jeune homme qui vous fait face semble impossible à cerner. Son humour pince-sans-rire (ah, les blagues de nos amis britanniques...) aussi bien que ses sourires ambigües rendront difficile toute interprétation de ses propos. Est-il sérieux ? Se moque-t-il de vous ? Vous comprendrez ainsi facilement que les professeurs l'avaient dans le collimateur : comment remettre à sa place un élève sans trouver un motif précis sur lequel le sermonner ? Et du reste, on ne peut pas dire qu'Oswell soit mauvais élève, bien au contraire... Mais être scolaire, c'est autre chose.

Un autre écueil à ne pas commettre si l'on juge Oswell un peu vite, c'est de le classifier comme « méchant » ou encore « sadique ». Car s'il est vrai qu'il peut parfois prendre du plaisir un peu malsain à jouer sur les réactions des uns et des autres, il n'en est pas pour autant amoral, au contraire. De nature fière, il ne se laissera pas aller à des bassesses ou à des coups dans le dos ; il a le sens de l'honneur et n'est pas insensible à la souffrance d'autrui. Il peut être une oreille attentive et psychologue, à ses heures. Si cependant vous parvenez à accorder votre confiance à un esprit un peu tordu...

Mon Physique

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la morphologie d'Oswell annonce, dans une certaine mesure, sa personnalité. Et mieux que cela ; elle l'appuie. Ce ne sera pas sa silhouette, de taille et de musculature ordinaire (1m76), quoiqu'un peu anguleuse, qui pourront attirer votre attention, mais bien son visage. Réellement pénétrés de sa force de caractère, ses yeux sont troublants. D'un gris anthracite extrêmement sombre, noir pourrait-on presque dire, ils traduisent une vivacité d'esprit et une acuité rares. Avec sa sale manie d'observer avec insistance les faits et gestes de chacun, Oswell pourrait en perturber plus d'un. Ce n'est pas d'ailleurs ses sourcils souvent froncés ou ses cheveux noir d'encre, qui pourront le faire paraître plus affable. C'est un fait : Oswell suscite plus facilement de la méfiance que de la sympathie. Avec de plus des traits irréguliers bien que fins, son air sombre et sa mine peu engageante, il n'est d'ailleurs pas conforme aux canons de beauté de la société. Il pourra cependant se targuer d'un certain charisme – bien que celui-ci ne soit pas forcément dans le sens positif (mais au moins, ça fait fuir les Bisounours.). Ajoutez à cela une facilité déconcertante au mensonge ou à la moue du « tu sais pas si je déconne ou si je suis sérieux », et vous parachevez le portrait d'une figure pour le moins déstabilisante. On pourra rajouter un détail : une cicatrice blanchâtre et irrégulière glissant sur le haut de sa pommette droite.

Du reste, Oswell a bien évidemment la peau pâle qui va de pair avec un tel portrait. Ses veines très visibles sur les avant-bras et les mains dessinent des nervures enchevêtrées sous la peau, tandis sa silhouette un peu osseuse et des jambes très fines pour un garçon lui confèrent une démarche atypique. Son style vestimentaire est quant à lui peu excentrique ; couleurs sombres et matières nobles pour une garde-robe qui conserve ses origines british.

Mon Histoire

So British, Oswell est né à Glasgow, en Ecosse, de parents natifs du pays, et relativement aisés. Sans surprise il commence sa scolarité dans de prestigieuses écoles de la plus grande ville d'Ecosse ; son enfance est banale, lui l'est un peu moins. Il se démarque assez rapidement de ses petits camarades, non par ses résultats, mais par sa propension à s'écarter des groupes et à les observer de l'extérieur, tout en s'affublant d'une sorte d'aura qui, en plus de les tenir à distance, semblait forcer le respect aux autres enfants. Assez rapidement il commence à jouer de l'effet qu'il produit sur ses petits camarades, et avec une cruauté joyeusement enfantine, ira jusqu'à semer la pagaille entre deux groupes qui en viendront aux mains. L'institutrice se rend compte des desseins peu moraux du jeune Oswell, avertit les parents ; mais c'est un peu tard. Oswell a pris goût à la manipulation. Et si ce n'est pas faire le mal qui l'intéresse – il semble qu'il n'en ait en vérité pas vraiment cure, à l'époque – l'idée de pouvoir comprendre la psychologie des autres, de les influencer, de tester leurs réactions, de voir leurs limites, l'enchante. Colles et avertissements s'enchainent au collège, où le jeune garçon est passé au niveau supérieur : les professeurs (et les psys, aussi, eux ils sont marrants.). Les provoquer, les tester devient un jeu pour lui. Les effets de sa première exclusion de l'établissement se répercutent sur le couple parental. Les résultats d'Oswell sont bons, ses capacités y sont infiniment supérieures, mais rien n'y fait. Oswell est un « rebelle ». Les parents s'accusent l'un et l'autre de l'évolution du comportement de leur fils, le conflit dégénère, ils se séparent. Oswell a alors 12 ans. Deux ans plus tard, Mme Mac Castle change de nom et devient Mme Toriyaki, en épousant le ressortissant nippon du même nom. De facto, elle part s'installer au Japon, et son fils la suit : le père, tombé en dépression depuis le divorce, ne peut en obtenir la garde.

Le choc des cultures est violent, et notre petit british est regardé d'autant plus étrangement que son dossier est déjà bien rempli. Mais contre toutes attentes, Oswell fait profil bas et ne se manifestera que peu jusqu'à la fin du collège. Il devient avec une rapidité étonnante bilingue japonais, se font plus aisément dans la masse, paraît mentalement plus stable. La mère peut souffler ; il semble s'être calmé, ses résultats jusqu'alors très irréguliers remontent de manière plutôt homogène. Oswell ne fiche toujours rien en cours mais au moins se donne-t-il la peine de faire les contrôles.

Lycée. L'Oswell facétieux d'antan refait surface. Il devient intenable, les professeurs n'en peuvent plus. Ce n'est pas un cancre. Ce n'est pas un clown. C'est pire que ça. Il ne se contente pas de faire l'imbécile en cours, non, il n'est pas turbulent, il est très calme même. Pas de bavardages, pas de vulgarités. L'insolence d'Oswell est d'autant plus insupportable qu'elle ne s'affiche pas. Le jeune homme se joue avec subtilité des professeurs, se moquant d'eux sans en avoir l'air, les faisant tourner en bourrique, s'énerver, s'écheveler. Car c'est bien connu, les profs, leur autorité, faut pas la contester. La supériorité de leur intelligence non plus. La classe est perplexe, impressionné. Le mythe se tisse. Les notes de l'élève déviant grimpent, les appréciations des professeurs se dégradent.

Un fait remarquable sonnera sa deuxième exclusion d'un établissement alors qu'il entame sa deuxième année. Cours d'histoire sur la révolution russe, sujet sensible. Oswell amène la professeure sur des sentiers un peu écartés du programme : marxisme-léninisme, communisme de guerre... La prof s'emmêle, dérape, sort des propos politiquement peu corrects. Le reste, vous pouvez vous en doutez : parents au courant via les récits des élèves de la classe, etc. La prof est accusée de propagande auprès des élèves ; elle ne tient pas le coup, tombe en dépression, etc, etc. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, la direction du lycée décide de renvoyer Oswell Mc Castle.

Sa mère, jusque là peu réactive au comportement de son fils (d'ailleurs très calme, serviable et poli à la maison)décide donc de l'envoyer à Okaya High School. Bonne nouvelle, l'année précédente, un peu mouvementée, l'a fait beaucoup mûrir, et il semble plus disposé au travail qu'à la recherche de conflits, et est devenu bien plus discret, bien que, comme un prédateur attend dans l'ombre, le silence n'est pas toujours signe d'inactivité...

Qui es-tu réellement ?


Prénom / Pseudo : ♠️
Age : 17 ans
Comment tu as connu le forum : Top-sites !
Que penses-tu du forum Beau design sobre et efficace, il m'a l'air sympathique, surtout qu'il s'éloigne de la multitude de forums tous aussi prétentieux les uns que les autres. J'espère qu'il pourra bien démarrer Smile
Code du règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Nora Stevens

Fondatrice •
Directrice


Nora Stevens
❊ Votre age : 33
❊ Messages : 97
❊ Inscrit le : 24/11/2012
❊ Messages RP : 0
❊ Localisation : Okaya ♥


Les infos du perso
❊ Statut RP: √ Prêt pour un nouveau sujet !
❊ Vos relations:

Oswell Mac Castle Empty
MessageSujet: Re: Oswell Mac Castle Oswell Mac Castle Icon_minitimeDim 16 Déc - 21:51

    Coucou et bienvenue à toi sur le forum Very Happy

    Pour procéder à ta validation, il va falloir signer le règlement.

    Merci

    Nora
Revenir en haut Aller en bas
http://okaya-university.bbactif.com
Oswell McCastle

Etudiant •
3ème année


Oswell McCastle
❊ Votre age : 23
❊ Messages : 18
❊ Inscrit le : 14/12/2012
❊ Messages RP : 9


Les infos du perso
❊ Statut RP: √ Prêt pour un nouveau sujet !
❊ Vos relations:

Oswell Mac Castle Empty
MessageSujet: Re: Oswell Mac Castle Oswell Mac Castle Icon_minitimeLun 17 Déc - 17:12

Effectivement, j'avais oublié cette étape, je m'en excuse. C'est maintenant chose faite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nora Stevens

Fondatrice •
Directrice


Nora Stevens
❊ Votre age : 33
❊ Messages : 97
❊ Inscrit le : 24/11/2012
❊ Messages RP : 0
❊ Localisation : Okaya ♥


Les infos du perso
❊ Statut RP: √ Prêt pour un nouveau sujet !
❊ Vos relations:

Oswell Mac Castle Empty
MessageSujet: Re: Oswell Mac Castle Oswell Mac Castle Icon_minitimeLun 17 Déc - 18:05

Revenir en haut Aller en bas
http://okaya-university.bbactif.com
Contenu sponsorisé


Oswell Mac Castle Empty
MessageSujet: Re: Oswell Mac Castle Oswell Mac Castle Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Oswell Mac Castle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Okaya University :: | Vos premiers pas | :: 《 Le Registre 》 :: ■ Fiches Validées ■-